• gmars7

Quelles sont les différentes herbes de Provence ?

Saviez-vous que le terme « herbes de Provence » est un terme générique, et non une appellation, de ce fait il n’est pas protégé, et seulement 10% des mélanges d’herbes de Provence proviennent de France. Ce qui est bien dommage lorsque l'on sait que ces herbes sont une caractéristiques de nos terroirs du sud.


Ce fameux mélange d’herbes de Provence qui assaisonne tous vos barbecues dans l’été, et qui a le pouvoir de vous faire sentir le ciel bleu et le soleil de la garrigue !

Voici une liste non exhaustive des herbes aromatiques que vous pourrez trouver dans votre mélange d’herbes de Provence. Dites-nous si on en a oublié une.



Le thym (ou serpolet)


C'est une plante rampante portant de petites fleurs de couleur rose pâle ou blanche. Cette plante riche en huiles essentielles fait partie des plantes aromatiques.

Bienfaits : Le thym possède de nombreuses propriétés médicinales, il a des vertus antibiotiques, antiseptiques et antibactériennes, il s'utilise en général après l'apparition des symptômes, et il peut aider à guérir certaines maladies virales ou bactériennes.

Comment le cuisiner : Le thym parfumera vos marinades et vos viandes grillées, il se déguste aussi avec des pommes de terre poêlée, ou du fromage.

Le romarin


C'est une espèce d'arbrisseau qui pousse à l’état sauvage sur le pourtour méditerranéen, en particulier dans les garrigues arides et rocailleuses, sur des terrains calcaires, comme la truffe !

Bienfaits : Le romarin aide à soulager les douleurs intestinales et les ballonnements, il aide également au fonctionnement des reins.

Comment le cuisiner : il se marie parfaitement avec des viandes grillées, des viandes blanches, ou encore l'abricot ou la nectarine. Il se consomme aussi en infusion.

La sarriette


Les sarriettes forment un genre de plantes à fleurs aromatiques, que l'on trouve notamment sur les bords des chemins méditerranéens.

Bienfaits : La sarriette aide à réduire la fatigue, elle peut aussi aider à éliminer le mucus dans les rhumes et les troubles respiratoires, elle renforce le système immunitaire.

Comment le cuisiner : il est préférable de consommer la sarriette fraîche et non séchée. Son piquant relèvera les plats à base de légumineuses.

La sauge


Il existe des centaines de variétés de sauges différentes, dont certaines avec des propriétés médicinales. On la retrouve dans toutes les zones tempérées, sur des sols bien drainés et des sites bien ensoleillés.

Bienfaits : En gargarisme la sauge peut réduire les maux de gorge, elle a aussi des propriétés anti-inflammatoires.

Comment le cuisiner : Fraîche, on peut la retrouver découpée sur une salade à la manière du basilic. En Italie, on la retrouve dans de nombreux plats à base de veau.

L'origan


Il est parfois confondu avec la Marjolaine, dont il partage plusieurs caractéristiques, notamment ses vertus médicinales et aromatiques.

Bienfaits : Il facilite le transit, renforce les défenses immunitaires, et peut éliminer les démangeaisons (en cataplasme).

Comment le cuisiner : L'origan peut se consommer en infusion, sécher on le retrouve saupoudrer sur des pizzas, après cuisson.

Le basilic


Il est cultivé comme plante aromatique et condimentaire, il est très présent dans la cuisine italienne et même dans certaines cuisines d'Asie.

Bienfaits : Riche en anti-oxydants, le basilic frais comme séché est une source de fer et de vitamine K.

Comment le cuisiner : Frais sur une salade tomates mozzarella, ou dans des plats chauds comme des soupes (thaïlandaise, phô...) il se marie très bien avec le gin en cocktail !

La marjolaine


Elle est très proche de l'Origan commun, d'où le fait que ses 2 herbes soient souvent confondues.

Bienfaits : en inhalation elle aide à nettoyer les voies respiratoires, elle peut aussi aider en ingestion, à soulager les troubles digestifs.

Comment le cuisiner : faite la cuire avec vos pois chiches ou autres légumineuses pour faciliter leurs digestion. La marjolaine fraîche peut aussi se retrouver sur des pizzas, elle sert aussi à relever les ragoûts les soupes et les marinades.

Comment les herbes de Provence deviennent les herbes de Provence ?


Mais avant d’arriver dans votre assiette, ces plantes doivent suivre un certain processus afin d’assurer une bonne préservation de leurs arômes et de leur qualité. En effet, ces plantes qui poussent souvent sur des buissons bas, sont généralement cueillis à la main, puis disposées dans un endroit frais et sec pour leur permettre un séchage dans de bonnes conditions.


Alors vous pouvez maintenant vous armer de vos petites mains et vous rendre dans la garrigue afin de créer votre propre bouquet d’herbes de Provence. Ou alors, vous pouvez aussi vous rendre sur notre boutique ! Vous y trouverez des herbes de Provence 100% françaises cueillies dans les Cévennes, près du Pic Saint Loup


Si vous n’avez pas accès à ces merveilles, regardez ici, elles sont garanties 100% françaises, cueillie à côté du Pic Saint Loup !

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout